Signez don!

Saviez-vous que...

Toute personne peut faire don de ses organes et tissus à son décès.

Une évaluation médicale déterminera son admissibilité et quels organes et tissus peuvent être prélevés.

Même si vous avez signifié votre consentement au don d'organes et de tissus, nous ferons tout ce qui est possible pour vous sauver la vie.

Les médecins responsables d’une personne nécessitant des soins ont comme principale préoccupation de la soigner. Les spécialistes de la transplantation n’interviennent pas avant que les tentatives pour sauver la vie des patients aient échoué, que le diagnostic de décès ait été posé et que le consentement au don d’organes et de tissus ait été confirmé.

Les médecins s'assurent que vous êtes vraiment décédé avant le prélèvement.

Le prélèvement ne peut être effectué avant que le décès du donneur n'ait été constaté par deux médecins qui ne participent ni au prélèvement ni à la transplantation (Code civil du Québec, article 45).

Les transplantations et les greffes sont vraiment efficaces.

Les procédures de transplantation et de greffes donnent de meilleurs résultats d’année en année. La plupart des patients transplantés ou greffés ont une meilleure qualité de vie. Le taux de succès varie selon les types d’organes ou de tissus. Le taux de survie après une transplantation d’organe est de 70 à 90 % après 10 ans.

Plusieurs organes et tissus peuvent être prélevés.

Les organes qui peuvent servir pour une transplantation sont les reins, le cœur, les poumons, le foie, le pancréas et l’intestin. Les principaux tissus greffés sont les os, la peau, les valves du cœur, les tendons et les cornées. Un seul donneur peut procurer des organes à 8 personnes et des tissus à 15 autres personnes.

Vous pouvez faire don de certains organes ou tissus seulement.

Lors du partage de votre décision de donner vos organes et tissus à votre décès avec vos proches, il importe de leur mentionner si des restrictions existaient quant à votre accord à donner certains organes et tissus. Lors de votre décès, vos proches auront à signer le formulaire d’autorisation de prélèvement.

Il n'y a pas d'âge limite pour donner ses organes et ses tissus.

Toute personne, peu importe son âge, peut être considérée comme un donneur potentiel. C’est plutôt la qualité des organes et des tissus qui est déterminante. Au Québec, le donneur d’organes le plus âgé avait 88 ans.

Il n'y a aucuns frais reliés au don d’organes et de tissus.

Il n’y a aucuns frais reliés au don d’organes et de tissus pour les familles. Par contre, les arrangements funéraires demeurent sous la responsabilité de celles-ci.

Le donneur pourra être exposé au salon funéraire, s’il le désire.

Les organes et les tissus sont prélevés par des équipes spécialisées qui s’assurent que tout se déroule dans le respect de la dignité humaine et veillent à ce que l’apparence de la personne n’en soit pas affectée.

La plupart des grandes religions considère le don d’organes et de tissus comme un acte humanitaire et l’autorise.

Toutefois, si vous avez des doutes ou des questions, consultez un représentant de votre religion.

Le don d’organes et de tissus est possible en région éloignée.

Un donneur peut être identifié dans un centre hospitalier en région éloignée. Avec l’accord de la famille, le corps du défunt est transféré dans un centre de prélèvement puis retourné à son point d’origine, sans frais pour la famille.

Vos organes et vos tissus serviront à la recherche ou à l’enseignement seulement si vous avez donné spécifiquement votre consentement à cet effet et que vos organes ou vos tissus ne conviennent pas à la transplantation ou à la greffe.

Vos proches auront à le spécifier dans le formulaire de consentement qu’ils devront remplir au moment de votre décès.

L'attribution des organes s’effectue selon des protocoles médicaux établis.

Elle est basée sur différents facteurs, dont le groupe sanguin, la compatibilité tissulaire, le poids et la taille, le statut d’urgence médicale et le moment de l’inscription de la personne sur la liste d’attente unique gérée par Transplant Québec.

L'identité du donneur ou du receveur ne sera jamais dévoilée.

Le don d’organes est un geste volontaire, libre, anonyme et gratuit. Si un receveur désire communiquer avec la famille du donneur, ou vice-versa, il pourra le faire par l’entremise de Transplant Québec, sous réserve de l’accord de l’autre partie et l’anonymat sera respecté.

Il est illégal de vendre ou d’acheter des organes ou des tissus humains.

En ce qui concerne les organes, Transplant Québec assure le lien entre les donneurs et les receveurs en assumant la gestion de la liste d’attente unique.

Votre consentement à un don d’organes et de tissus doit être respecté par votre famille ou vos proches.

C’est pour cette raison qu’il faut les informer de votre décision et inscrire votre consentement au Registre des consentements au don d’organes et de tissus de la RAMQ. Vous pouvez également signer l’autocollant de consentement et l’apposer au dos de votre carte d’assurance maladie ou encore faire inscrire votre consentement au Registre des consentements au don d’organes et de tissus de la Chambre des notaires du Québec.

Si vous n’avez pas fait connaître votre volonté, c’est votre famille qui devra prendre la décision.

Lors de votre décès, si l’équipe médicale ne peut connaître votre volonté, celle-ci abordera vos proches afin qu’ils puissent prendre une décision à propos du don d’organes et de tissus. C’est souvent parce qu’elles ignorent votre volonté que, dans le doute, certaines familles s’opposent au don d’organes et de tissus.

Vous voulez donner, signez don !